Logo de GDS Cantal, Groupement de Défense Sanitaire du Cantal

Traitement ASDA et édition de DAP

Le GDS édite des Attestations Sanitaire à Délivrance Anticipée (ASDA) ainsi que des Documents d’Accompagnements des Prélèvements (DAP).

Les passeports bovins

Les missions d’impression et d’envoi des passeports nous sont confiés par le service EDE de la Chambre d’Agriculture.
Les passeports bovins sont édités et envoyés avec leur attestation sanitaire (carte verte) trois fois par semaine (mardi, jeudi et vendredi).

Les Attestations Sanitaire à Délivrance Anticipée (ASDA)

Tous les bovins introduits sur une exploitation doivent être accompagnés de leur ASDA et de leur passeport. Ces documents accompagnent l’animal lors de tous ses déplacements. L’ASDA nous permet d’attester que le troupeau d’où provient l’animal est qualifié au regard des maladies contagieuses faisant l’objet d’une prophylaxie obligatoire (brucellose, tuberculose et leucose). Nous pouvons aussi connaitre la situation sanitaire du cheptel au niveau d’autres maladies faisant l’objet d’un cahier des charges national : IBR, varron et BVD.

Il existe 3 couleurs différentes d’ASDA

  • ASDA vertes

    Elles permettent l’introduction des bovins dans un élevage, un abattoir ou un atelier d’engraissement.

  • ASDA jaunes

    Elles sont éditées pour les bovins qui sont introduits dans un atelier dérogatoire. Par la suite, ces animaux ne pourront être orientés que vers l’abattoir ou vers un autre atelier dérogatoire.

  • ASDA rouges ou Laissez Passer Sanitaire (LPS)

    Elles sont délivrées pour des bovins qui ne peuvent être réservés qu’à l’abattoir en cas de non qualification du cheptel vis-à-vis des maladies réglementées.

L’édition de nouvelles ASDA lors d’introductions se fait après vérification des statuts, des qualifications et des contrôles sanitaires obligatoires.

Les Documents d’Accompagnements des Prélèvements (DAP)

Nous avons la mission d’éditer les DAP de novembre à juin (trois fois par semaine) et de les adresser aux vétérinaires sanitaires. Cela permet de maintenir les qualifications et appellations sanitaires officielles. Les vétérinaires sanitaires reçoivent pour chacun de leur client en prophylaxie les actes à réaliser.
  • Prise de sang pour le dépistage de la brucellose, la leucose, l’IBR ou le varron
  • Le vétérinaire peut également demander l’édition d’un DAP pour une situation particulière

Les dépistages à réaliser par prise de sang dépendent de la localisation géographique de l’élevage, de ses qualifications sanitaires et pour certains plans de surveillance sont déterminés par tirage au sort.

Pour les élevages laitiers dont le lait est livré en laiterie, les dépistages sérologiques sont réalisés sur le lait de tank et ne nécessitent pas de prises de sang.

Le DAP résume les interventions demandées et indique la liste des animaux concernés.

Concernant les élevages mixtes (laitier et allaitant) il est établi deux DAP pour chacun des ateliers. Il est possible également d’utiliser le DAP pour demander des analyses complémentaires auprès du laboratoire.

Nos valeurs :

Indépendance

Equité

Proximité

Solidarité et mutualisme

+ de 4000 éleveurs
bovins dans le Cantal

480 000 animaux

+ de 1 000 éleveurs
de petits ruminants dans le Cantal

37 000 animaux

+ 99 % des éleveurs
adhèrent aux services du GDS